03 octobre 2009

Back-Ground

Hello! bon, aujourd'hui, place au BG (comme on dit par chez nous!)


Chapitre 1 : Le cri de l’enfant


Il y a bien longtemps dans la campagne d’Asturb, un couple d’écaflip s’installa. L’homme, Rowan, était brave et fort. Il aimait les choses droites, bien faites, sans erreur. Sa femme , Leina, était tout le contraire. Elle était douce et sage, et aimais la joieet le bonheur. Peu lui importait si la chose était mal faite si elle était sincère.
Quoi qu’il en soit, alors que le couple vivait dans la campagne, Leina tomba enceinte. Rowan et elle furent comblé de bonheur et attendaient vivement le futur bébé. Rowan peint une petit chambre avec des cartes, persuadé que leur futur bébé serait un ecaflip.
Et le jour tant attendu arriva. Leila donna vie à un fils. Un magnifique petit garçon. Mais il ne ressemblait en rien à un ecaflip . -Ni as une autre créature pensante existante sur Amakna. Il avait le corps d’un humain, dans une peau clair et douce. Mais à l’extrémité de son échine sortait une queue rousse et touffu, au bout blanc. Et à la place de deux oreilles normales, il avait deux grandes oreilles de loups, rousse et touffus. Ses yeux était grands, vert et profonds. Rowan fut indigné. Pour lui, il était raté, et déshonorant. Mais sa Leina était d’un tout autre avis. Elle le trouvait beau, et elle l’appela Goupil. Son père accepta qu’il reste vivre avec eux, ais refusa d’être son père.


Chapitre 2 : les yeux du renard


Le petit Goupil grandit bien vite. Et son caractère s’affirma. A 5 ans, c’était devenu un téméraire petit garçon, qui tenait tête à tout le monde. Sa ère l’aimait sincèrement, et le protéger de tout son cœur. Mais Rowan nourrissait contre lui un amour haineux. Il aimait son fils, mais avait peur que les autres ne l’aime pas. Pour ce fait, il avait interdit à Goupil de sortir de la maison. Le pauvre petit garçon avait donc connut toute sa petite enfance que la maison dans lequel il grandissait, et devenait plus intelligent, beau et fort. A 9 ans, alors que ses parents travaillaient aux champs, Goupil en eut assez. Il décida de sortir pour la première fois. Il ouvrit la porte, et découvrit ce territoire immense qu’il se devait d’explorer pour en connaître tout les secret. L’odeur alléchante du bois, le cale des forêt, tout cela le fascinait. Goupil, dés que ses parents partaient travailler, en profitait pour sortir. Un jour, ses parents partirent en ville pour affaire. Goupil fut donc laissé seul pendant trois jours. Il en profita pour visiter la grande forêt à côté de sa maison. Le soir du premier jour, le garçon de 13 ans s’assoupit entre deux troncs. Et au matin, il tomba nez à nez avec une grande créature. C’était une chien blanc et très grand, au croc immense et aux grandes oreilles, presque identique à celle du jeune homme.
- Qui es-tu ? Dit l’animal.
- Je suis Goupil. Répondit le jeune homme. Et toi ?
- Moi je suis Sora, chef de la meute des garus du nord.
- Un garu ? Tu en es un ?
- Oui. Les garus sont des créatures antiques et nous préférons resté cachés. Mais c’est étrange, les autres être ne nous entendent pas… Tu es le premier Goupil.
- Je peut devenir ton ami ? Demanda le jeune homme avec insouciance.
C’est ainsi que l’amitié inébranlable qui allait unir Goupil et Sora débuta. Tout les jours, Goupil trouvait un moyen de s’enfuir pour le rejoindre, et voir les autres garus, car il avait été accepté comme un membre de la meute.

Chapitre 3 : La larme du garu


Goupil grandit encore et devint bientôt un jeune homme robuste, sage et rusé. Il avait 17 ans. Son père et sa ère le laissait sortir à sa guise, et il passait le plus claire de son temps avec Sora. Ensemble, ils apprenaient à braver la forêt, a connaître tout les recoins de terre. Goupil s’entrainait aussi aux ares, à l’épée, ais le domaine dans lequel il excellait était le lancé de couteaux. A toute distance, il état capable de toucher sa cible. Puis un jour, le moment arriva de choisir une classe.
- Tu seras un disciple du Dieux Ecaflip. Dit Rowan.
- Non, un disciple de Sadida. Rétorqua Leina.
- Je ne veux pas. Je n’ai pas envie de choisir une classe. Je veux explorer, et connaître.
Par colère, Rowan le chassa de la maison. Goupil l’avait compris bien avant, et ne fut pas touché, contrairement à Leina qui en mourut de chagrin. Goupil devint bientôt un homme. Il habitait avec les garus, et voyageait tout le temps. Mais un jour, il surpris un iop et un sacrieur rôdait autour de la meute.
- Qui êtes vous ? Demanda Goupil.
- Des chasseurs. Nous voulons la peau de ces créatures. Dit l’un.
- Ecartes-toi ! Dit l’autre.
- Jamais ! S’écria Goupil.
S’en suivit une lutte sans merci. Goupil lutta, encor et encor, jusqu’à ce qu’il parvienne à tuer le iop. Mais l’homme était blessé et affaiblit. Le sacrieur ne ferais qu’une bouché de lui. C’est alors que Sora lui transit, dans un geste noble, une partit de sa force. Goupil ne c’était jamais battue ainsi. La puissance qu’il avait entre les mains était fantastique. Mais pas infinie. Elle s’estompa peu de temps que Goupil porte le coup de grâce. Ça ne l’empêcha pas d’avoir battu son adversaire. Le sacrieur reconnut sa défaite, et partit. On apprit plus tard qu’il avait renoncé à la chasse. Quand tout fut finit, Sora se présenta devant Goupil et dit :
- Félicitation. Tu as prouvé ta vaillance, ta ruse et ta noblesse. Il est temps que je me présente à toi sous ma vrai forme. Je suis le dieux Osamodas. Je t’ai longtemps observé, Goupil, et tu es devenus mon meilleur ami. Je veux que tu devienne mon disciple.
Goupil réfléchit, ne comprenant qu’à moitié la situation. Au bout de quelque minute, l’homme répondit :
- Je suis désolé mon ami, mais je ne veux pas. Je n’apporterais rien à tes disciples. Ma connaissance, je la veux au monde entier. Je continuerait à vivre sans classes, et j’explorerait le monde. J’affronterait les plus grands, et je protégerait les garus.
- Si cela est ton choix, je le respecte. Et sache que je t’accompagnerait tout au long de cette vie.


Chapitre 4 : L’avènement de Goupil


C’est ce qui arriva. Goupil parcourut la terre des douze, et devint le protecteur des garus. Sora, lui, finit par mourir et Osamodas repartit. Goupil continua à vivre dans la forêt, plus précisément dans un petit village du nom de Grana, où il rencontra une jeune fille du nom de Lara. C’était une fille inventive et amusante. Elle était très intéressait pas tout ce qu’avait fait Goupil, et devint sa première élève. Il lui transmit toute la connaissance, tout ce que les garus lui avait appris, tout ce qu’il connaissait de la lune et du soleil, manier les couteaux, et entendre les garus. Mais Goupil n’était pas éternel. Quand il sentit sa fin proche, il repartit dans la forêt qui l’avait vu naître et s’assit là pendant trois jours et trois nuit, à contempler le ciel. Le matin de troisième jour, alors que le soleil naissant illuminé la pleine d’une lumière rouge, Goupil vit apparaître devant lui un garu immense et blanc.
- Sora, c’est toi mon ami ? Demanda le vieillard.
- Oui, c’est moi.
- Où ‘emmènes-tu ?
- Là où est ta place désormais.
Goupil se leva et suivit Osamodas dans la vive lueur qui l’emmenait chez les douze. Par la suite, lara devint sa première disciple et transit son savoir aux autres disciple de Goupil, qui, avec Osamodas, conclut un pacte pour unir les garus à ses disciples. Depuis, les goupils parcourent sans cesse le monde d’Amakna accompagnés de leur garus, et son reconnu dans la société des douze.

Et voilà! Tout de suite, l'astrology ;)

Posté par Nabeille-the-bee à 17:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Commentaires sur Back-Ground

Nouveau commentaire